Appel à contribution

Appel à contribution N°2 de la Revue ATRA SISSN 2710-8759 Numéro thématique Identité, Altérité et pratiques discursives ?
Coordonné par Pr Ouardi Brahim, Pr Belguendouz Houari et Dr Djamel Benadla
Université de Saida Dr Moulay Tahar, Algérie.

Argumentaire Les points de vue des chercheurs divergent sur le lien existant entre les concepts de l’identité et de l’altérité. Pour les uns, il s’agit d’une relation de prééminence, appréhendée, par ailleurs, dans une acception d’antagonisme. Tandis que pour les autres, c’est une entité qui proscrit tout repli identitaire et favorise la cohésion ou la cohabitation. En effet, le concept d’identité a subi un glissement sémantique considérable dans divers champs de la connaissance, notamment en philosophie, en sociologie ou en études littéraires. En ce sens, ce concept ne saurait être enfermé dans un espace hermétique, mais s’inscrit dans une dynamique multidimensionnelle d’ouverture qui obéit aux règles de l’évolution de la civilisation humaine et de l’intercommunication culturelle, laissant ainsi place au droit à la différence, à la tolérance, au métissage et à l’hybridité. Eu égard à toutes les définitions qui portent sur le concept d’identité, à l’authenticité de l’homme et à son individualité; qui le caractérise dans son milieu socioculturel, il semble important de s’appuyer sur une approche qui le considère dans une dimension concrète via la communication sociale dans tous ses aspects : linguistique, culturelle, civilisationnelle et historique. L’identité est une conscience humaine et une expérience phénoménologique que vit l’individu en interaction avec l’autre, plus qu’une entité mentale ou une devise qui alimente les références idéologiques et religieuses.De cette opposition entre l’égo et l’autre, apparait le concept d’altérité dans sa référence philosophique occidentale pour exprimer la différence entre le regard de soi et de l’autre dans la prise de conscience de soi évacuant toute tendance à rejeter l’autre par le fait de transcender l’inertie qui empêcherait le dialogue et la cohabitation. Dans cette optique, il conviendrait d’analyser les représentations liées aux concepts d’identité et d’altérité dans les discours artistiques, en particulier dans le champ des études critiques et littéraires afin de circonscrire l’espace de la conscience identitaire. Partant de ce qui précède et des déductions qui résultent de la délimitation de l’identité et de l’altérité et leurs représentations dans les pratiques discursives contemporaines : didactiques, littéraires et créatives, nous consacrons ce deuxième numéro de la revue ATRAS au thème de Identité, Altérité et pratiques discursives.Dr Abdelkrim Ould Said et Dr Houari BessaiAxes de recherche : – Le concept d’identité et identité du concept; – L’identité et la communication;- Langue & altérité;- L’identité et l’interculturalité;- L’identité et l’altérité dans le discours didactique et éducatif;- L’identité et l’altérité dans le discours artistique;- Identité, altérité dans la traduction.Modalités de soumissionLes contributions à ce numéro seront soumises via l’adresse électronique de la revue :Atrasuniv2018@gmail.com Les articles doivent être rédigés selon les normes rédactionnelles de la revue : https://www.univ-saida.dz/lla/?page_id=4740Vos propositions peuvent être faites en français, anglais ou en arabe. Dates importantesDate limite : 15 avril 2020 Date de parution : juin 2020.

Call for papers

N ° 2 of the ATRAS Review ISSN 2710-8759

Thematic number

Identity, Otherness and discursive practices

Under the Coordination of Prof.  Ouardi Brahim, Prof. Belguendouz Houari and Dr. Djamel Benadla

University of Saida Dr Moulay Tahar, Algeria.

   Rationale                                       

                                           

It is generally agreed that researchers hold different and diverse views on the relationship between the concepts of identity and otherness. For some, it is a relation of pre-eminence, apprehended, moreover, in a sense of antagonism. While for the others, it is an entity which prohibits any withdrawal of identity and promotes cohesion or cohabitation.

Indeed, the concept of identity has undergone a considerable semantic shift in various fields of knowledge, notably in philosophy, sociology or literary studies. In this sense, this concept cannot be enclosed in an airtight space, but is part of a multidimensional dynamic of openness which obeys the rules of the evolution of human civilization and cultural intercommunication. This would leave room for tolerance, metissage and hybridity.

Apropos all the definitions which relate to the concept of identity, to the authenticity of man and his individuality, characterized it in its socio-cultural context; it sounds fundamental to focus on an approach which considers identity in other different concrete dimensions via social communication in all its: linguistic, cultural, civilizational and historical aspects. Identity is a human consciousness and a phenomenological experience that the individual undertakes in interaction with the Other. It is more than a mental entity or a motto that fuels ideological and religious references.

From this outstanding antagonism between the ego and the other, the concept of otherness in Western philosophy is often referred to as an entity expressing the difference between the gaze of oneself and the other in self-awareness. A concept which eliminates any tendency to reject the Other and transcends the inertia that would prevent dialogue and cohabitation. In this context, it should be noted that the relationship between the Ego and Other must deny all types of differences in order to achieve true dialogue and establish lasting coexistence.

That said, it would be useful to analyze the representations related to the concepts of identity and Otherness in artistic discourse, particularly, in the field of critical and literary studies so as to circumscribe the space of identity consciousness.

On the basis of  the extrapolation of this epistemic preoccupation that aims to define the area of ​​awareness of identity and difference and their representation in contemporary discursive practices: educational, literary and creative, the journal editors have found it important to devote this second issue of the journal ATRAS to the theme of Identity, Otherness and discursive practices.     Dr. Benadla Djamel


Areas of research:

 – The concept of identity and identity of the concept;

– Identity and communication;

– Language & otherness;

 – Identity and interculturality;

– Identity and otherness in didactic and educational discourse;

 – Identity and otherness in artistic discourse;

 – Identity, otherness in translation.

Submission procedureContributions to this issue will be submitted via the journal’s email address:Atrasuniv2018@gmail.com     Articles must be written according to the editorial standards of the journal: https://www.univ-saida.dz/lla/?page_id=4740Your proposals can be made in French, English or Arabic. Important datesDeadline: April 15, 2020Date of publication: June 2020.